]]>

lundi 16 novembre 2015

FEU DES ÂMES


Tout tragique cesse
En la calme profondeur
Où tout simplement
Apparences sur apparences glissent  
Sans que rien ne prenne encore sens

Mais reviens au ballet des formes
Où tu as aussi à saisir ces grâces 
De l'inattendu
 
Qu'ont-elles commencé
 à exprimer 
Ces lumières clignotantes
Dans ce poudroiement d'apparaître ?

Ceci s'esquisse fugitivement
Des feux croisés de quelques âmes



Une clef des contes 
Que toute âme à son tour
Con-naissante
pourrait actionner