]]>

mardi 6 août 2013

POSOLOGIE YOGUIQUE.


Le silence ajouré
un grand vide sans pensée
et au soir
le simple bourdonnement chuintement

Et la force d'en bas qui remontait
dans ma carcasse fort secouée et mon ventre noué

J'avais vomi mes tripes

Et un grand d'or zigzaguant venait me torturer le cerveau par une ou deux fois
sans que je sache si le mal ou le bien l'emportait

Mais avant ce grand déchaînement qui m'avait écrasé

Un rêve

Mon maître y tient dans ses mains et le long de ses bras
un alignement étrange de bestioles insectoïdes non répertoriés
et les unes enchaînant leur mouvement sur les autres
la peur commence à me prendre
quand déjà l'insecte noir luisant injecte dans mon avant-bras sa substance.