]]>

dimanche 26 août 2012

EN LISIERE D'UNE AUTRE POSSIBILITE.

Le pèlerin a perdu son sens commun
Ses harmonies sont mortes
Ce qu'il croyait s'est tû
Ce qu'il savait était fort incomplet

Il est un vieil homme en chute libre
En lisière d'une autre possibilité
Sans assez de courage pour s'y s'aventurer

Car il sait ce qu'il lui faut encore laisser
Pour faire l'autodafé de toutes ses collantes identités

Et de sourire de 
Tant de drame soi-disant
Pour revêtir sa divinité

Il entend une voix physique maternelle de l'autre côté
un rien voilée d'une fine pellicule d'inconnu
Ses vieilleries impures lui barre bien le chemin
Mais un processus est là
Il sera aussi long qu'il le sera
Il se fera

En son cœur pointe l'ange nu
Le fils solaire qu'il est émergera
La Mère des mondes qui s'est faite femme
Pour avoir certains de ses fils sur ses genoux
Est bien maintenant juste de l'autre côté

Elle ne saura rien lui refuser
Ce qu'il veut elle le veut ou ce qu'elle veut il le veut
Elle se découvrant en lui et lui en elle
Leur vouloir harmonieux